Quand et comment opter pour une assurance d’œuvres d’art ?

Pour beaucoup, constituer une collection solide d’œuvres d’artistes que l’on aime est davantage un rêve qu’une réalité. Mais pour les collectionneurs émergents et les plus expérimentés, l’achat d’une pièce n’est que le début de ce que signifie réellement posséder de l’art. Bien que pas flagrante, assurer une œuvre d’art est une partie cruciale du processus.

Connaître le processus

Lorsqu’un collectionneur souscrit une assurance spécialisée dans les œuvres d’art, il travaille directement avec un courtier qui peut évaluer la collection et déterminer la politique dont le collectionneur pourrait avoir besoin. Ce courtier, à son tour, travaille directement avec les compagnies d’assurance pour trouver la solution qui convient. Selon un expert, un malentendu courant dans le processus est que les collectionneurs confondent le courtier avec les compagnies d’assurance. Il est utile de savoir que le rôle du courtier et celui de l’assureur se complètent. Un courtier d’art spécialisé conseille le collectionneur dans la recherche des meilleures conditions d’assurance.

Conserver les documents

Sans surprise, la première étape pour obtenir un contrat d’assurance consiste à déterminer ce qui va être assuré et à quel montant. À cette fin, les documents sont la clé. L’un des points les plus importants est que le collectionneur doit disposer de tous les documents nécessaires à sa collection avant de se rendre chez le courtier, car il doit bien comprendre le prix de celle-ci. Lorsqu’ils contactent un courtier, les collectionneurs doivent avoir une liste de tous les travaux, descriptions, factures des prix de vente, dates d’achat et prix d’évaluation ultérieurs. C’est une partie essentielle dans l’achat d’une police que ce soit pour assurer un musée ou une collection personnelle.

Évaluez vos besoins et vos options

Toutes ces informations importantes sont à fournir au courtier afin qu’il puisse déterminer quel contrat d’assurance vous convient le mieux. Bien que la plupart des collectionneurs qui ont besoin de police l’aient déjà, certains pensent qu’ils sont couverts par une assurance de propriétaire de base. Mais une politique de forfait propriétaire est généralement une couverture complémentaire. Même les œuvres les moins chères et les collections émergentes peuvent bénéficier d’une assurance. En général, cependant, il est difficile de dire exactement combien coûte l’assurance de l’art, cela dépend de nombreux facteurs.
La fourchette de prix varie en fonction du type d’œuvres, de la taille de la collection, de la sécurité, du lieu de stockage, tous ces facteurs entrent en compte dans la tarification d’une assurance collection d’œuvres d’art.

Expertise & estimation des œuvres signées par Serge Mouille !
Comment faire une estimation gratuite en ligne de sa peinture ?